samedi 6 octobre 2018

(Originale)

Voici une belle composition qui tient beaucoup à la mise en espace des différents éléments de la publicité peinte. Pour pouvoir optimiser au mieux cet espace contraint et en rendre la lecture et la vision faciles, le peintre en lettres a placé le nom de la marque Suze au même niveau que la porte. Le nom du diffuseur prenant place sur la pierre taillée au dessus de l'entrée.
Coulanges-sur-Yonne, 26 rue d'Auxerre, 1er septembre 2018.

vendredi 21 septembre 2018

(En sursis ?)

Une petit format pour un grand journal -comme son nom ne l'indique pas !-  Le Petit Journal est ici représentré avec sa bannière mettant en avant son lectorat. 5 millions tout de même, ce n'était pas rien.
Crain, 13 rue Albert Rocher, 2 septembre 2018.

jeudi 20 septembre 2018

(Lavage Express)

Lavage Express mais réparations moins express pour ce garage désormais fermé qui affiche une belle surface au sol et un atelier portant la mention Lavage Express au fond de la cour.
 
Thouars, place Berton, 15 août 2018

mardi 18 septembre 2018

(Point I)

Ripolin s'affiche ici sur toute la hauteur de la façade avec son fond jaune/vert. Le nom de la marque apparaît au centre en lettres capitales et la précison "Glacis Express" en haut. Un grand I peint en bleu et un carré jaune sont également visibles et semblent appartenir à un ancien point d'information.
Honfleur, rue Montpensier, 5 juin 2018.
Merci à Lydie et Michel.

lundi 10 septembre 2018

(Coup double)

Surplombant l'ancienne voie de chemin de fer du Petit Anjou, ce grand pignon a accueilli plusieurs publicités peintes : la première pour la liqueur Cointreau, sur la presque totalité du mur. La seconde dans les années 1960 pour un magasin de télévision, transistors et électrophones de la marque Clarville et tenu par Pierre Tabar (?).
Saumur, 74 rue du Pressoir, 23 août 2018.

dimanche 9 septembre 2018

(Coiffure)

Trois devantures, une enseigne peinte, deux coiffeurs et un lavomatique. Un ensemble qui fonctionne bien et qui vient à peine troubler la façade en tuffeau.
 
Saumur, 847 rue Robert Amy, 23 août 2018.

samedi 8 septembre 2018

(Energique !)

Le trio Energic/Energaz/Energol s'affiche fatigué sur ce mur saumurois. Cela part dans tous les sens et ça se superpose :une belle transposition dynamique de la marque en peinture par ailleurs plutôt "sage "dans ses autres supports de communication.
 Saumur, 815 rue Robert Amy, 23 août 2018.

vendredi 7 septembre 2018

(Tôle)

Parfois je délaisse les murs peints pour les plaques en tôle comme celle ci, installée à bonne hauteur et qui fait la promotion d'une entreprise de plâtrerie, faïence et cheminées, toujours active. A noter la référence aux cheminées Neuf Brisach, créées en 1961 par René Brisach.
 
Doué-la-Fontaine, place Jean Begault, 29 juillet 2018

jeudi 6 septembre 2018

(Le caveau)

Encart publicitaire pour le Caveau, restaurant installé dans une cave du 12e siècle place du Champ de Foire, toujours en activité et qui fut dans les années 60 une discothèque "Le Caveau du Trône".
 Doué la Fontaine, rue Haute-Saint-Denis, 29 juillet 2018.

mardi 14 août 2018

(Saint-Yorre)

La marque Saint-Yorre semble avoir opté, pour ses publicités peintes, une curieuse  et originale réalisation que l'on retrouve de manière récurrente un peu partout en France (notamment ici au bord de la nationale 7). Un large fond vert pâle sert de support à un encart blanc au liseré bleu de taille plus petite, toujours décentré, et qui accueille la publicité proprement dite (la fontaine  dans un cercle et la mention "bassin de Vichy Saint-Yorre"). Le nom du diffuseur -SFAR, toujours associé à la marque- est visible dans la partie haute du mur, dans un cartouche à fond jaune.
Guingamp, rue Ernest Renan, juillet 2018. 
Merci à Eric pour cette belle prise !

lundi 13 août 2018

(Carburant)

On recharge les batteries avec ce beau mur guingampais, surplombant le Trieux, qui a d'abord accueilli une publicité pour la marque Dinin avant de céder la place à la reine des bières d'Alsace Mutzig.
Guingamp, 21 rue des Ponts-Saint-Michel, juillet 2018. 
Merci à Eric.

samedi 11 août 2018

(Verticale)

Verticale et fléchée dans une police d'écriture que l'on rencontre souvent pour les commerces, cette publicité est le dernier vestige de la pâtisserie de la rue des Ponts Saint Michel. Elle a été remplacée par la suite par un tapissier : le commerce est aujourd'hui à vendre.
Guingamp, rue des Ponts Saint Michel. Juillet 2018. 
Merci à Eric !

vendredi 10 août 2018

(Fantôme)

Un bel exemple de publicité en fin de vie. Sur ce pignon de la rue Saint-Jean à Grâces, on distingue encore un cadre blanc qui se découpe sur le mur et quelques traces de pigments rouge, noir et blanc. Ici pas de miracle, seules des archives pourraient nous éclairer sur l'ancienne réclame.
Grâces, 66 rue Saint-Jean, juillet 2018. Merci à Eric !

jeudi 9 août 2018

(Enigme peinte)

Difficile de lire ce qui se cache sous le badigeon rose de ce mur. On distingue au centre en lettres capitales noires et rouge le mot ou la fin de mot "DE" suivi des lettres "MA". Puis dans la partie basse, en cursive, la fin d'un mot se terminant par "ment" et le début d'un autre "cla" ? Seule la mention du diffuseur, CIPE est bien bisible en haut à droite. 

Grâces, 57 rue Saint-Jean, juillet 2018. Merci à Eric.

mercredi 8 août 2018

(Double pignon)

Coup double pour cette maison située dans le bourg de Grâces en périphérie de Guingamp. Un premier pignon pour Valentine fort délavé mais un second qui est très bien conservé pour les vêtements Mont Saint Michel. Nouvelle variante pour la marque des bleus de travail avec une couverture quasi complète du mur. Au cadre classique blanc annoncant les produits proposés - ici Bleus de travail, blue jeans-, s'ajoute une introduction injonctive "Achetez un vêtement de travail - marque déposé Le Mont Saint Michel". Le nom de la marque prend place dans un cadre noir au dessus de l'encart blanc.

Grâces, 66 rue Saint-Jean, juillet 2018.
Merci à Eric pour ce beau coup double !

(Enigme résolue)

Elle était cachée depuis un petit moment. Pour la découvrir en entier et tout savoir sur la maison Pierre-Bousselin allez donc voir l'article de GeoDaszner par ici .

Longué-Jumelles, mai 2011.

vendredi 27 juillet 2018

(Cachée)

Derrière le panneau qui fait la pub pour des panneaux solaires se cache une publicité pour les machines à laver Atlantic reconnaissable à ses trois bandes de couleurs en diagonale : du rouge, du noir et du bleu. La dépose de ce panneau révelerait sans doute une bonne surprise sur le bon état de conservation de l'Atlantic.
Grâces, rue Saint-Jean, juillet 2018.
Merci à Eric !

mardi 24 juillet 2018

(Porté pâle)

A première vue on ne voit pas grand chose sur ce grand mur pignon situé en coeur de ville à Châtellerault. La devanture récente du magasin la Matmut attire bien sûr le regard. Et c'est alors que l'on découvre au-dessus un encart publicitaire bien délimité par un cadre noir. On y remarque à l'intérieur quelques traces de pigments de couleur bleue et l'inscription PETIT-BEURRE/LU LU/ LE(FEVRE-UTILE). Dommage que le magasin n'ait pas pris en compte ce vestige peint et n'ait pas pu déplacer sa devanture quelques mètres plus loin, ce qui aurait permis de préserver l'encart publicitaire LU. A noter qu'ici les biscuits Lu s'affichent dans une version classique, en bord de façade avec un lettrage droit. Cette version est certes peu éloignée de la version plus dynamique de Tonnerre, postée récemment et devait ressembler dans sa version colorisée à celle-ci.

Châtellerault, rue des Mignons, 13 juillet 2018.

lundi 23 juillet 2018

(Arambourou)

Il faut lever bien haut les yeux pour découvrir l'enseigne des photographes Charles (père) et Eugène (fils) Arambourou dont le studio photo s'est installé sur le boulevard de Blossac à Châtellerault en 1885.
Châtellerault, 51 boulevard de Blossac, 13 juillet 2018. 

mardi 17 juillet 2018

(Pernod au café)

Un très beau mur pour Pernod ici dans sa déclinaison Pernod Fils-Pernod Sec. Un panneau publicitaire est très certainement venu caché la publicité à une époque, préservant ainsi le fond bleu. La publicité est visible de la route mais aussi du train. Le bâtiment jouxtant la publicité abritait un café dont l'enseigne est encore visible.
Batz-sur-Mer, 14 rue Olivier Guichard, 5 juillet 2018.