samedi 8 août 2020

(Restaurée ?)

Voici une magnifique publicité peinte pour la boisson apéritive Suze. Son jaune éclatant et l'enduit du pignon pourrait laisser penser qu'elle a été restaurée. C'est en tout cas la première Suze que je rencontre sous cette forme, des lettres plus épurées et moins rondes que dans la version d'origine.

 Une contribution de David. Merci !

Colonzelle, Drôme, juillet 2020.

dimanche 12 juillet 2020

(Devanture peinte : boulangerie-pâtisserie)

Une belle devanture peinte, sans doute réalisée dans les années 1970, et située au bas de la montée de la rue du Président Wilson à Clamecy.
Clamecy, rue du Président Wilson, mai 2019.

samedi 11 juillet 2020

(Rossi)

Un apéritif oublié et très peu représenté sur les murs : Rossi. La publicité a été réalisée en surplomb de la rivière de la Vire. Elle vient rejoindre la castelroussine Rossi prise en 2011 (à découvrir ici).

 
Vire, 6 rue de Granville, D 524, juin 2020.
Merci à Eric.

mercredi 1 juillet 2020

(Texaco vs St-Raphaël)

Qui de Saint-Raphaël ou de Texaco eu la primeur de ce mur ? C'est sans aucun doute Texaco, dont les grandes lettres capitales se détachent en lignes sombres sur le mur. Elles sont surmontées par le logo étoilé et soulignées par le slogan "l'huile jaune d'or". Le mur a ensuite été recouvert par une publicité Saint-Raphaël réalisée dans les années 1960.
Clamecy, 45 route de Pressures, D 977, mai 2019.

mardi 30 juin 2020

(Atlantic)

Adossée au coteau et construite le long de la route d'Auxerre qui longe la rivière Yonne, cette maison offre, aux automobilistes quittant Clamecy par le nord, un superbe mur pour les machines à laver Atlantic. Si les couleurs rouge et bleu sont un peu passées, le nom de la marque se détache avec netteté. A noter que ce pignon présente en partie haute deux boulins avec son perchoir et que le toit est percé d'une lucarne sculptée portant la date de 1883.

 
Clamecy, 68 route d'Auxerre, mai 2019.

lundi 29 juin 2020

(Grand format : BYRRH)

Clamecy, capitale de la publicité peinte ? C'est en tout cas une ville fort bien pourvue en murs peints. Ici, la rue de l'Abattoir dévoile plusieurs vestiges peints. Le premier qui saute aux yeux est la grande publicité Byrrh sous laquelle se trouve une publicité pour la marque de bière la Meuse (et son slogan "ses bières fines"). Le mur longeant la rue de l'Abattoir indique une fabrique de glaces.
Clamecy, rue de l'Abattoir, mai 2019.

dimanche 14 juin 2020

(ARCHIVES : placement gratuit)

Située sur la façade de la Bourse du Travail de Troyes, cette enseigne peinte a son pendant de l'autre côté de la porte, que je n'ai curieusement pas pris en photo à l'époque et qui mentionne le "placement gratuit des travailleurs et apprentis des deux sexes". L'enseigne a depuis été restaurée.
Troyes, place Jean-Jaurès, mai 2007.

samedi 13 juin 2020

(Au Singe)

Voici un mur peint et repeint dont seule l'enseigne AU SINGE est encore clairement lisible dans la partie haute. L'emplacement du mur, longeant les voies ferrées, et situé en coeur de ville, y est pour beaucoup dans la réutilisation du support. Redon compte également  plusieurs autres murs peints réalisés dans le même secteur et visibles depuis la place de la République, dont un très beau et très grand pour un magasin de prêt à porter ("Saint-Rémy, crée l'élégance pour l'homme, la femme, l'enfant") et un autre pour les télévisions Grammont.
Redon, photo prise depuis la place de la République, mai 2020.
Merci à Éric pour cette nouvelle contribution redonnaise.



vendredi 12 juin 2020

(ARCHIVES : impression terminée !)

La photo est un peu sombre mais on distingue bien le brillant de l'enseigne, sans doute réalisée en mosaïque. Située rue Carnot à Montceau-les-Mines, l'imprimerie Coquelu a été créée en 1914 et a fermé ses portes en 2002. Depuis la photo, prise en mars 2004, l'enseigne a été déposée (et vendue ?) et l'immeuble a été ravalé. Seule subsiste le cartouche en haut de la porte cochère qui portait encore une enseigne peinte en 2004.
 
Montceau-les-Mines, 44 rue Carnot, mars 2004.


jeudi 11 juin 2020

(ARCHIVES : un peu de sport ?)

Cette photo a été prise en septembre 2000 à Montpellier. Il s'agit de l'ancienne salle d'escrime et de culture physique Réant, située entre la gare Saint-Roch et la place de la Comédie, rue d'Obilion. Depuis l’enseigne a été restaurée, seules ont disparu les mentions "préparation militaire et tir". Le lieu abrite aujourd'hui un restaurant "la Chistera", dont le nom est un petit clin d’œil sportif au lieu, la chistera étant le nom d'une passe au rugby et celui du panier en osier utilisé au jeu de la pelote basque.
Montpellier, rue d'Obilion, septembre 2000.

mercredi 10 juin 2020

(Du beau !)

C'est l'histoire d'une publicité Dubonnet dont la restauration est menée tambour battant pendant le confinement. Probablement réalisée vers 1935, sur la façade d'une maison de Lunas, dans l'Hérault, elle s'étend sur une superficie de près de 35 m² (12 mètres de long et 2.80 mètres de haut pour des lettres de 1.40 mètres de haut). 

Sa restauration s'inscrit dans le projet plus large du nettoyage et du badigeonnage des façades de la maison, réalisés par les Artisans du bâti ancien (Artibatan). Avec l'accord des propriétaires, de la mairie de Lunas, de l'intercommunalité et le soutien de la Fondation du Patrimoine, la publicité est restaurée en collaboration avec la peintre Sophie Canillac. La publicité est réalisée avec une peinture au silicate sur enduit de chaux. La longueur du cadre est légèrement plus courte que l'original afin de ne pas déborder sur le bandeau blanc peint pour mettre en valeur la façade. L'effet est saisissant et éclatant. Il permet de se rendre compte de l'importance de l'emplacement, du choix des couleurs et du message sans fioritures pour communiquer efficacement, même 90 ans après ! Retrouvez toute l'histoire de cette restauration en deux parties, ici, et ici.
Lunas, printemps 2020. 
Un grand merci à Philippe Eymard pour le partage et pour le magnifique travail réalisé.

mardi 2 juin 2020

(Pépinièristes et rosiéristes)

La commune de Doué-la-Fontaine conserve de nombreux vestiges peints liés aux professions de pépiniéristes et rosiéristes. Ses enseignes se présentent sous la forme de larges rectangles enduits sur lesquels s'affichent le nom, prénom et profession. Ici dans le quartier de la Chapelle, les vestiges sont nombreux.

Doué-la-Fontaine, Quartier de la Chapelle, février 2020.


samedi 16 mai 2020

(Martigné Briand)

Un fantôme peint, comme on en voit souvent dans les petites villes et villages.
Martigné-Briand, rue de la Gaubretière, 12 mars 2020.

vendredi 15 mai 2020

(Baugé)

Bon, on ne va pas se mentir, la période de confinement a été moins productive pour glaner des murs peints. Elle a au moins permis de découvrir et redécouvrir quelques murs de ma ville et quelques archives oubliées que j'espère bientôt poster ici. Pour redémarrer cette semaine de déconfinement, voici une enseigne énigmatique située à Baugé située sur le mur d'un ancien commerce. On peut y lire "Produits" et on y devine un visage coiffé d'un chapeau qui m'évoque la marque Café Quotidien. Une idée ?

Baugé, angle de la rue Georges Clémenceau et du Pau Brûlé, février 2020

vendredi 27 mars 2020

(Dubo)

Dubonnet tronquée sur ce grand mur aveugle exposé au nord et situé à deux pas de la voie ferrée Tours-Angers. La maison est à vendre... avis aux amateurs qui souhaiteraient se lancer dans une restauration !
Les-Rosiers-sur-Loire, 3 mars 2020.

mardi 3 mars 2020

(Moto sport)

Une publicité qui réapparaît pour un garage et magasin vendant des vélos, des motos et des voitures. Elle devrait avant être masquée prochainement derrière une nouvelle construction.
Rabat, rue Abdelmoumen, 27 février 2020.
Un grand merci à François pour cette première marocaine !

vendredi 21 février 2020

(Rochefort)

La commune de Rochefort-Montagne dans le Puy-de-Dôme est traversée par la route reliant Lyon à Bordeaux -ancienne nationale 89- qui serpente dans la ville. Le long de cet axe, plusieurs murs peints ont été réalisés entre le début et la seconde moitié du 20e siècle. Le viaduc de contournement de la route, construit entre 1970 et 1972, file droit vers l'est, évitant les andres routiers de la ville et projetant son ombre gigantesque sur les maisons et les rues
Peu à peu, les murs peints autrefois regardés, sont plongés dans l'indifférence des regards. Une route donc et trois époques. En arrivant depuis l'ouest, juste après un virage en épingle, on découvre, sur la gauche, ce grand mur pour une station service Shell reconnaissable à son grand coquillage jaune. La publicité recouvre une ancienne Saint-Raphaël que l'on distingue grâce à son grand cercle noir.

De l'autre côté de la route et au pied du viaduc, un immeuble porte l'enseigne "Lassalas frères, garage" avec le logo Citroën. En dessous, la mention Enseignes et publicités peintes est assez énigmatique, s'agit-il de la publicité pour un peintre en lettres ?
Enfin, en reprenant la route vers la ville, ce sont trois petits formats bien alignés -trio le plus représenté- qui sont visibles dans la partie haute du mur d'une maison : Chocolat Menier, le Petit Journal et Elixir Combier. Pour voir un autre trio du même genre, c'est ici !

Rochefort-Montagne, départementale 216 (ancienne nationale 89), août 2019.
Merci à Grégoire et Laurence pour ce bel ensemble.

jeudi 20 février 2020

(Finistériennes)

Trois murs peints glanés dans le Finistère à l'automne dernier. Le premier n'est pas très lisible. Est -il question d'un restaurant, d'un supermarché ? La seconde est beaucoup mieux conservée : elle fait la promotion du bassin de Vichy Saint-Yorre et conserve l'encart du diffuseur (SFAR). La troisième, plus locale est également bien vive. L'enseigne de meubles Le Gad existe toujours.


Roscoff pour les deux premières et Landivisiau, 40 rue du général Mangin pour la dernière, octobre 2019.
Merci à Lydie et Michel

samedi 15 février 2020

(Mot compte triple)


Sur le boulevard Blossac, ancien trajet de la nationale 10, à l'ombre de l'église Saint Jean-Baptiste, on remarque à peine les quelques lettres peintes à la verticale sur le bord extérieur du pignon de la maison. Il s'agit d'un emplacement publicitaire réservé par Avenir Publicité, leader de la diffusion des publicités, notamment sur la nationale 10.
Châtellerault, 121 boulevard Blossac (ancienne nationale 10), octobre 2019.

vendredi 14 février 2020

(Valentine et Raphaël)

En ce jour de Saint-Valentin, quoi de mieux qu'un mur dédié à l'autre moitié, Valentine ! Elle est ici mâtinée d'une Saint-Raphaël dont on voit les grands triangles noir et blanc qui font référence à cette version. Un beau couple !
Caen, avenue de Rouen, janvier 2020. Merci à Éric  !

vendredi 7 février 2020

(Canard sauvage)

Un petit nouveau sur le blog aujourd'hui  : le nougat de Montélimar Canard Sauvage. 
La publicité occupe ici un emplacement de choix le long de la nationale 7. Le bleu d'origine est délavé et le jaune plus très brillant. Pour gagner en place, la marque a choisi ici de ne pas faire apparaître l'iconographie qui lui est associée à savoir un petit garçon qui se fait chiper son morceau de nougat par un canard (voir ici).
Montélimar, nationale 7,  août 2019.