mardi 19 juin 2018

(Dubo)

Du rythme et de l'orginalité dans cette version des années 60 de la boisson apéritive Dubonnet. Le O penché comme déséquilibré par la perte de sa deuxième partie, les deux N collés qui semblent ne faire qu'un et le U qui ressemble au gobelet galbé d'un verre dont il manquerait le pied. Des évocations subtiles de l'ivresse ?
Les Pont-de-Cé, 26 rue David d'Angers, 15 juin 2018.

jeudi 14 juin 2018

(Emplacement de choix)

Une profusion d'information sur ce mur situé à Château-Porcien. Une Forvil d'abord située sur la partie gauche du mur, puis un autre encart pour un café à droite. Laquelle des deux fut la première ? Trois panneaux actuels ensuite sont venus se superposer sur les anciens emplacements. Si l'on ajoute à cet ensemble déjà bien chargé les panneaux de signalisation et la cabine téléphonique, on est bien ici au coeur de la communication de Château-Porcien !
Château-Porcien, rue de la Morteau, août 214. 
Par Thibault. Merci.

mercredi 13 juin 2018

(La plage des enfants)

Si la publicité a bien été peinte à Evreux, la plage des enfants se trouve elle dans le Calvados, à Villers-sur-Mer à environ une heure et demie d'Evreux. 
Evreux, boulevard du Maréchal Foch, août 2014. Merci à Thibault !

mardi 12 juin 2018

(L'abbé perdu)

Petite archive retrouvée il y a quelques jours. Une grande Pernod Fils s'étale sur le mur de clôture du prieuré d'Airaines dans la Somme. Une localisation originale mais surtout choisie pour sa position dans le virage de la rue qui lui offre une belle visibilité.

Airaines, rue de l'Abbé perdu, août 2014.
Merci à Thibault !

lundi 4 juin 2018

(Petite bleue)

Une nouvelle petit format découverte fortuitement à Doué-la-Fontaine, dans le quartier de Soulanger. Il faut dire que cette "Petit Journal" ne se laisse guère observer, réalisée à bonne hauteur de regard, elle se fond désormais presque avec le mur.
Doué-la-Fontaine, 57 rue de Soulanger, 24 mai 2018.

samedi 2 juin 2018

(Prisunic)

Une première sur ce blog : une publicité pour les magasins Prisunic. Très sobre avec son fond jaune bien visible, elle ne comporte que les informations strictement nécessaires : le nom de la marque, la ville, l'adresse et la mention d'un parking. La publicité date du début des années 1960 époque où le Prisunic de Château-Gontier ouvre ses portes -en 1964- sur une parcelle jusque là occupée par un hôtel particulier édifié en retrait de la rue par les propriétaires des Huileries Marchand. Le Prisunic devient Mutant en 1993 avant de fermer définitivement en 2012. La nouvelle médiathèque de la ville s'est installée à l'emplacement de l'ancien Prisunic en 2014.
Château-Gontier, 58 rue du Lieutenant Henri Morillon, 20 mai 2018.
Merci à Vincent pour l'arrêt et la photo !

vendredi 1 juin 2018

(Bruderezh)

Rares sont les marques qui ont décliné leurs slogans publicitaires dans une autre langue que le français. Un seul exemple rencontré jusque là à Abbeville, pour le cognac Martell, affichait sa devise dans la langue de Shakespeare. A Langonnet, c'est le breton qui est à l'honneur pour faire la promotion des vêtements Le Mont Saint Michel. Une juste logique pour la marque bretonne (qui a pourtant choisi un monument normand comme effigie !).  La première photo montre la publicité avant restauration, il y a une dizaine d'années. A l'époque, la publicité a bien failli disparaître malgré l'intérêt qu'elle suscitait. La municipalité a contribué financièrement à sa restauration. Une bien belle réalisation dont le slogan breton se traduit ainsi : "Vêtements de travail", "Toujours neufs". 
A noter qu'au dela de l'utilisation du breton, cette publicité se démarque des autres réalisations peintes de la marque par un lettrage ombré assez peu utilisé habituellement (et jusque là rencontré seulement ici) et par un slogan qui insiste davantage sur l'aspect inusable des vêtements ("Nevez Bepred") que sur la déclinaison -là encore habituelle- de ses produits (cf. "Un vêtement pour chaque usage"). 

Langonnet, rue Charles Michels.
Merci à Eric pour cette incroyable archive peinte.

mercredi 30 mai 2018

(Le plein d'énergie)

Un imposant bâtiment situé sur l'avenue de Paris - ancien entrepôt de la Société Générale des Huiles de Pétrole et garage (établissement Bergier) déploie son grand bandeau peint. Il distribuait l'essence pour automobiles Energic, l'huile Energol et la gasoil Energaz. Une très belle composition qui doit beaucoup au dynamisme de la police d'écriture en 3D.
Poitiers, 161 avenue de Paris, avril 2018.
Superbe contribution. Merci à Bruno.

mardi 29 mai 2018

(Archives #disparition)

Une belle mais triste archive datant de presque 20 ans, quand Byrrh cotoyait encore Solexine. 
Photo probablement prise à Sulniac, décembre 1999.
Merci à Eric pour ses précieuses archives.

samedi 19 mai 2018

(Fiat)

Le concessionnaire d'automobiles Fiat Pierre Lebaud a fait réaliser ce grand panneau peint dans la montée de l'avenue du moulin de Saquet. Et a fait repeindre deux fois l'encart avec ses coordonnées.

Vitry-sur-Seine, 131 avenue du moulin de Saquet, 22 avril 2018.
Merci à François !

vendredi 18 mai 2018

(Ravitaillement)

Une belle réalisation oblique incluant pignon et souche de cheminée pour un rendu efficace : General Motors/Service/ Ici Pur Fina.
Poitiers, avenue de la Libération., avril 2018.
Merci à Bruno !

jeudi 17 mai 2018

(Valentine)

Une Valentine plus très pimpante sur le pignon de cette maison datée de 1893 située à l'entrée de Rochefort. La concession d'affichage est la société Dauphin dont on voit le nom au dessus de l'encart publicitaire.
Rochefort, 9 avenue Armand Salle, septembre 2017.
Merci à Eric

mercredi 16 mai 2018

(Disparition)

Il y a presque huit ans déjà, l'emplacement désormais vierge de ce pignon gennois avait fait beaucoup parler de lui sur le blog de Philippe et ici. Une Saint-Raphaël tronquée y été encore visible dans une version des années 60. Le street view daté de mai 2013 permet encore de voir la publicité dans son jus et la dernière photo, la plus ancienne date de septembre 2010.
Gennes, 1 rue de l'Ancienne Mairie, 13 mai 2018, mai 2013 pour le street view et septembre 2010 pour la dernière photo.

mardi 15 mai 2018

(Eclatante)

Une éclatante Dubonnet aux portes d'Argenton-les-Vallées au bord de la route de Thouars a peine altérée aux angles (sur le mot "vin" à gauche et le nom du diffuseur en bas à droite). La délicate corniche de la maison vient souligner le bandeau immaculé du haut de la publicité. Sans conteste l'une des plus belles Dubonnet du blog.
Argenton-les-Vallées, rue du Pinier, 10 mai 2018.

lundi 14 mai 2018

(Petits formats)

Un duo classique : l'incontournable petit bleu est ici accompagné de l'elixir Combier qui joue au caméléon sur le mur en pierre de falun. La rue des Arènes, où ont été réalisées les deux petits formats, est l'ancienne rue de la Porte de Douces, entrée sud-est de la ville depuis le village de Douces aujourd'hui quartier à part entière de la ville de Doué-la-Fontaine. Les deux publicités sont peintes sur un bâtiment construit dans le prolongement d'une ancienne auberge et face à la rue des acacias (ancienne rue du Champ Droguet) qui menait au couvent des Récollets.
Doué-la-Fontaine, rue des Arènes, 12 mai 2018.

dimanche 13 mai 2018

(Entrelacs)

La belle Forvil ne se laisse regarder qu'en hiver, lorsque le feuillage a disparu. En été impossible d'en déceler sa trace. La publicité a été réalisée au milieu des années 50. A noter quelques numéros plus haut -mais en descendant la rue- une publicité pour le vin  doux naturel Rapha.
Saint-Sever, 27 rue de Vire, avril 2018. 
Merci à Eric !

samedi 12 mai 2018

(Grandiose)

Magnifique palimpseste peint pour Saint-Raphaël/Forbril datant des années 1960. La boisson apéritive a ici eu la primeur du mur avant d'être supplantée par le coiffant souple Forbril dont le nom de la marque se superpose exactement sur le nom Saint-Raphaël. A noter la devanture du magasin d'électro ménager, toujours en activité, tout à fait en accord avec la pub.

Ygrande, rue Pierre Curie, 8 mai 2018.